Tout doit disparaitre jusqu'à - 90 %



Back to Top

Echange des consentements au mariage a l eglise

L’échange des consentements au mariage à l'église

Que signifie l'échange des consentements?

L'échange des consentements est sans doute le moment le plus important, le plus fort et le plus émouvant de votre célébration de mariage à l'église.

En effet, il s'agit du moment où, devant l'assemblée réunie, vous vous promettez de vous aimer toute votre vie. C'est lors de l'échange des consentements que le prêtre vous tendra son micro, et que vous vous direz "OUI".

Vous vous promettez de vous aimer toute votre vie."

 Par cet échange de vos consentements, c'est vous-mêmes (et non le prêtre), qui vous mariez. La mariée peut choisir, à ce moment précis, de retirer son voile. Elle peut également embrasser son époux. Vous êtes désormais mari et femme, au nom de l'Eglise.

 

Ensuite, vous échangerez vos alliances, signe de votre amour et de votre fidélité

Le déroulement de l'échange des consentements

L'échange des consentements commence par le Dialogue Initial, entre le prêtre et vous. Ensuite, après vous avoir invité à joindre vos mains, le prêtre vous invite à échanger votre consentement.

 

1. Les formules du dialogue initial

 

Deux formules vous sont proposées :

 

Formule n°1 :

 

LE CELEBRANT :

.....................et..............., vous avez écouté la Parole de Dieu qui a révélé aux hommes le sens de l'amour et du mariage. Vous allez vous engager l'un envers l'autre. Est-ce librement et sans contrainte?

LES FIANCES :

Oui

LE CELEBRANT :

Vous allez vous promettre fidélité. Est-ce pour toute votre vie?

LES FIANCES :

Oui (pour toute notre vie).

LE CELEBRANT :

Dans le foyer que vous allez fonder, acceptez-vous la responsabilité d'époux et de parents?

LES FIANCES :

Oui (nous l'acceptons).

 

Formule n°2 :

 

LE CELEBRANT :

Mes frères, avec .............et ..............nous avons écouté la Parole de Dieu, qui a révélé tout le sens de l'amour humain.

Le mariage suppose que les époux s'engagent l'un envers l'autre sans y être forcés par personne, se promettent fidélité pour toute leur vie et acceptent la responsabilité d'époux et de parents.

...........et................, est-ce bien ainsi que vous avez l'intention de vivre dans le mariage?

LES FIANCÉS :

Oui

 

2. Les formules de l'invitation à l'échange des consentements

 

Le prêtre prononcera l'une de ses trois formules :

 

Formule n°1

Devant tous ceux qui sont ici et en présence de Dieu, échangez vos consentements.

 

Formule n 2

En présence de Dieu qui est source de votre amour et qui sera toujours avec vous, devant tous ceux qui sont ici, échangez vos consentements.

 

Formule n°3

Afin que vous soyez unis dans le Christ, et que votre amour, transformé par lui devienne pour les hommes un signe de l'amour de Dieu, devant l'Eglise ici rassemblée, échangez vos consentements.

La main dans la main, échangez vos consentements.

 

3. Les formules de l'échange des consentements

 

Quatre formules au-choix vous sont proposées :

Les futurs époux se donnent la main puis échangent leurs consentements en utilisant, sans la modifier, l'une des quatre formules.

C'est cet échange qui constitue le coeur du sacrement de mariage. Vous choisirez de vous adresser l'un à l'autre ou d'être interrogé par le célébrant. Mais pour une parole qui engage votre vie, il est préférable de vous adresser l'un à l'autre.

 

Formule n°1 :

Lui : Moi ......... Je te reçois .......... come épouse et je te promets de rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer tous les jours de ma vie.

Elle : Moi ......... Je te reçois .......... come époux et je te promets de rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer tous les jours de ma vie.

 

Formule n° 2 :

Lui : ........ veux-tu être ma femme ?

Elle : oui je le veux et toi ........ veux-tu être mon mari ?

Lui : oui je le veux. Moi ...... je te reçois ........ comme épouse et je serai ton époux. Je te promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

Elle : Lui : Moi ...... je te reçois ........ comme épousx et je serai ton épouse. Je te prmets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

Formule n° 3 :

Lui : ........ veux-tu être ma femme / mon épouse ?

Elle : oui veux être ton épouse / ta femme. Et toi ........ veux-tu être mon mari ?

Lui : oui veux être ton mari / ton époux.

Elle : je te reçois comme époux et je me donne à toi.

Lui : je te reçois comme épouse et je me donne à toi.

Ensemble : Pour nous aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves et nous soutenir l'un l'autre, tout au long de notre vie

Formule n° 4 :

Le prêtre : ........ voulez-vous prendre ......... comme épouse et promettez-lui de lui rester fidèle, dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour l'aimer tous les jours de votre vie ?

Lui : Oui

Le prêtre : ....... voulez-vous prendre ....... comme époux et promettez-lui de lui rester fidèle, dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour l'aimer tous les jours de votre vie ?

Elle : Oui

La quatrième formule (nn. 81, 168 et 214) ne peut s'appeler en rigueur de termes échange des consentements puisque (comme pour le mariage civil) les époux ne font que répondre oui à une question, et ne s'adressent pas l'un à l'autre comme est l'échange des consentements qui est au centre du sacrement de mariage. C'est pourquoi, malgré son ancienneté, l'usage de cette formule doit rester exceptionnel comme l'indique la rubrique du rituel : " Si les futurs époux éprouvent de réelles difficultés à prononcer l'une des trois formules indiquées ci-dessus, ou pour d'autres raisons pastorales, le prêtre peut demander leur consentement en les interrogeant. "
Lorsqu'on emploie cette formule le prêtre ou le diacre devra omettre la dernière phrase de l'invitation à l'échange des consentements " donnez-vous la main et échangez vos consentements " (nn. 73-76, 160-163, 206-209) et enchaîner sur la première question qu'il pose au futur époux.

Aucun produit ne correspond à la sélection