Tout doit disparaitre jusqu'à - 90 %



Back to Top

La bebediction

Mariage à l'église: choisir uniquement une bénédiction

Choisir une cérémonie avec ou sans Eucharistie

Pour la préparation de votre célébration de mariage, deux possibilités s'offrent à vous : choisir une célébration religieuse avec ou sans Eucharistie, c'est-à-dire sans « communion » (manger le corps du Christ). Si vous êtes peu croyants, peu familiers avec les rites catholiques, ou que l'un de vous deux n'est pas baptisé, la seconde option peut vous séduire. C'est en fait une bénédiction plus qu'une messe. En revanche, si vous êtres pratiquants, que vous avez reçu le sacrement de communion, vous souhaiterez probablement une célébration avec l'Eucharistie, symbole de l'alliance entre Dieu et les hommes.

Une célébration religieuse sans Eucharistie, c'est-à-dire sans communion."

Ce choix vous revient, n'hésitez pas à en discuter avec le prêtre qui vous prépare, et qui célébrera votre mariage.

Le déroulé de la bénédiction

La cérémonie sans Eucharistie se déroulera de la manière suivante :

L'ouverture

  • Entrée dans l'église en musique. La tradition veut que la mère de la mariée entre en premier au bras du père du marié. Suivent le marié et sa mère. Enfin, la mariée arrive au bras de son père. Ce dernier confie sa fille à son futur gendre, au pied de l'autel. Bien évidemment, ce ne sont que des traditions, dont on peut donc s'affranchir, notamment lorsque la situation de la famille ne le permet pas (absence d'une des personnes concernée).
  • Mot d'accueil. Ce mot est généralement lu par les mariés, mais là aussi, ils peuvent s'en affranchir.

Les lectures

  • La première lecture, souvent un texte de l'ancien testament, est lue par un membre de l'assemblée que vous aurez choisi.
  • Le psaume, prière poétique de la Bible, peut être chantée ou simplement lu.
  • L'Evangile, que vous aurez choisi (qui pourra également être l'évangile du jour), sera quant à lui lu par le prêtre lui-même (ou par un diacre présent).

Le mariage lui-même

  • L'échange des consentements. Le prêtre questionne les futurs mariés, un par un, pour qu'ils se reçoivent mutuellement comme époux. Plusieurs formules sont proposées aux mariés. Les textes sont généralement appris par cœur, mais le prêtre doit également mettre à disposition des futurs époux le texte précis (pour éviter les trous de mémoire).
  • La bénédiction des alliances, faite par le prêtre avant l'échange des alliances.
  • La prière des époux qui permet aux nouveaux mariés d'expliquer leur choix aux membres de l'assemblée. Cette prière peut être également remplacée par une autre prière choisie par vos soins et lue par un membre de l'assemblée que vous aurez également choisi.

La prière de l'Eglise

  • Le Notre Père. Prière de tous les catholiques, cette prière commune s'élève vers le père.
  • La bénédiction nuptiale. Celle-ci, orchestrée par le prêtre, vise à inviter l'assemblée à prier, en demandant à Dieu de protéger les époux et de fortifier leur amour.
  • La prière universelle. Celle-ci a pour but d'ouvrir les prières de l'assemblée aux douleurs du monde, aux malades, aux peuples en guerre, etc. Elle est écrite par les mariés eux-mêmes, avec l'aide du prêtre qui les prépare.

La sortie

  • La bénédiction finale. Le prêtre bénit l'assemblée avant la sortie.
  • La quête, où les membres de l'assemblée peuvent donner quelques euros, à la discrétion de chacun, pour aider financièrement la vie de la paroisse. A noter que les mariés auront au préalable, au cours de leur préparation, donné une enveloppe financière au prêtre qui les prépare, pour le remercier de son temps et pour favoriser la bonne organisation de la cérémonie. Il en va de même pour l'organiste, s'il vous a été soumis par la paroisse. Tous ces détails peuvent être discutés sans difficulté avec le prêtre qui vous donnera sans prétention les ordres de grandeur et l'habitude des fidèles.
  • La signature des registres, permettant aux mariés ainsi qu'aux témoins de signer l'acte officiel de mariage religieux. Un livret de famille religieux vous sera donné, à la fin de la messe, par le prêtre, regroupant, comme le livret de famille civil, l'ensemble des éléments propres à votre mariage religieux.
  • Le chant final qui accompagne l'assemblée vers la sortie. Traditionnellement, les nouveaux époux sortent en dernier, accueillis à coups de confettis et de flashs par leurs invités. A noter que de plus en plus d'église refusent que du riz soit jeté, et préféreront des confettis. Là aussi, prévoyez quelqu'un pour assurer le nettoyage du perron de l'église. Discutez-en avec le prêtre pendant la préparation.

Si vous choisissez simplement une bénédiction, seul le sacrement du mariage sera donné."

Si vous choisissez simplement une bénédiction, seul le sacrement du mariage sera donné. La cérémonie dure entre 30 et 45 minutes, contre 1h à 1h30 pour une cérémonie avec Eucharistie.

Vous l'aurez compris, et cela malgré les impératifs liés à l'acte officiel de mariage et aux rites catholiques, la cérémonie doit vous plaire, être à votre image. Vous aurez ainsi à choisir les chants, les textes et les prières qui jalonneront la cérémonie. Nous ne pouvons que vous recommander de les choisir en fonction de vos goûts.

Aucun produit ne correspond à la sélection