Tout doit disparaitre jusqu'à - 90 %



Back to Top

Préparer son mariage

Des rituels ineffaçables !

Des rituels en tout genre pour une journée un rêve !

Futurs mariés, en préparant le fameux jour, vous vous demandez sûrement les divers sens attribués aux multitudes de traditions jointes au mariage ? Coup d’œil !

Un mariage est résumé par un simple échange de vœux de deux âmes sœurs qui ont choisi de passer le reste de leur vie ensemble. Ayant évolué au cours des siècles, la cérémonie, agrémentée d’une multitude de traditions telles que fiançailles, enterrement de vie de célibataire, alliances, fleurs, voile de la mariée, lancer de riz, dragées, jarretière, 4 éléments, gâteau des mariés, lancer de bouquet, lune de miel … est devenue ainsi un moment revêtant un symbolisme important, une cérémonie très solennelle, une organisation à part entière à laquelle le couple tient absolument, pour ne pas rater le plus beau jour de leur vie.

Âgées de plusieurs centaines d’années, certaines de ces traditions résultant de vielles croyances et superstitions, tendent aujourd’hui à une certaine uniformisation, toutefois légèrement variées selon leur origine et se modernisent au fur et à mesure.

L’enterrement de vie de célibataire

Très prisé à l’heure actuelle, l’enterrement de vie de jeune fille ou de jeune homme est un moment d’amusement, un agréable instant avec ses amis et organisé par ces derniers : soirée, dîner, journée … que le futur époux passe sans sa future épouse et inversement.

La bague au bon doigt

La concrétisation du « oui je le veux » !

Constituant la tradition la plus ancienne, les anneaux, échangés par le couple lors de leurs vœux de mariage, symbolisant la pureté et l’engagement, représentent leur union à la vie «pour le meilleur et pour le pire ». Ce qui fait d’ailleurs la dénomination d’« alliance ».

Glissée puis portée traditionnellement à l’annulaire gauche des mariés, doigt qui, selon une ancienne croyance égyptienne, est relatif à la « Veine de l’Amour » et donc au cœur, l’alliance, parfois ornée de pierres précieuses, est généralement façonnée en or jaune, en or gris ou encore en argent, pour marquer sa valeur.

Contrairement à la robe de la mariée, les anneaux, à l’heure actuelle, ne sont forcément pas restés secrèts avant le jour J, et sont souvent même choisis ensemble par les futurs époux.

Autre rituel aussi sympathique qu’amusant : l’éternel lancer de bouquet de la mariée à l’issue de la journée. En tournant le dos, la mariée lance le bouquet au hasard pour que l’une des invitées célibataires qui l’attrape se marie à son tour dans l’année, selon une vieille tradition.

La mise en vente de la jarretière

Pratiquée bien avant la tirelire et la liste de mariage, cette tradition, quoique peu à peu rare, se conserve encore de nos jours chez certaines familles.

La virginité, rituel consistant à mettre aux enchères la jarretière de la mariée, s’explique par la participation financière de l’acquérant au départ de la vie du couple.

Amusantes, les coutumes disent que le plus offrant reçoit non uniquement le privilège de procurer la jarretière ayant appartenu à une vierge, mais également la possibilité de l’enlever avec ses dents.

Les dragées

Distribuées aux invitées, les dragées en souvenir de la noce et surtout en témoignage de l’affection des mariés, évoquent principalement la bonne santé, l’abondance, la fertilité, la longévité et le bonheur éternel.

A savoir qu’une légende grecque joint l’amande à l’amour. D’ailleurs, les amandes sont trempés dans du miel avant d’être dégustés, une recette qui s’est transformée aujourd’hui en dragée.

Le lancer de grains de riz et de confettis et les colombes

Vive les mariés !

Pour protéger les nouveaux mariés des mauvais esprits, le lancer de grains de riz sur les époux et de confettis à la sortie de l’église symbolise et leur souhaite une union fructueuse, apportant entre autres, prospérité, force, abondance et fertilité. Transformée aujourd’hui en confettis et en pétales pour plus d’effet visuel, cette tradition, symbolisant la prospérité et la fertilité du couple, est une coutume populaire qui remonte à plusieurs centaines d’années.

Les colombes qu’on libère, pour leur part, symbolisent la fidélité et la monogamie.

Les quatre éléments sur la mariée

Selon la tradition anglaise de la fin du XIXème siècle, le port de quatre éléments au choix par la mariée lors de la célébration de son union : vieux élément, élément neuf, élément emprunté et élément de couleur bleu, (mouchoir, bijoux ou autres détails) porterait chance à sa vie conjugale.

Si l’élément vieux, héritage, souvenir, objet affectif … symbolise la vie qu’elle a menée avant son mariage, l’élément neuf désigne les succès dans le futur, celui emprunté définit la chance et le bonheur, et enfin le bleu véhicule la fidélité ainsi que la pureté.

Porter la mariée pour franchir le seuil de la demeure conjugale

Voilà une tradition ancienne faisant référence à l’époque romaine outre le fait de mettre la mariée à l’abri des mauvais esprits. Selon ce mythe romain, porter la mariée au moment de franchir la porte de la demeure conjugale empêcherait toute forme de malheur pour porter chance au foyer.

La lune de miel

Découlant des traditions teutonnes, ce peuple fêtait les mariages sous la pleine lune. Aussi, les nouveaux mariés, pour débuter en toute joie et assurer le bonheur à leur vie conjugale, sont invités à boire une liqueur de miel durant trente jours précédant le mariage.

Bref, autant de détails, autant de pratiques, autant de traditions originales pour pimenter, pour rendre cet instant magique, cet événement si exceptionnel féérique !

Aucun produit ne correspond à la sélection